Accueil > Les travaux éligibles>Isolation thermique> Isolation du sol ou du plancher

Isolation des sols et planchers

Isoler votre plancher, y avez vous pensé?

Il peut arriver que votre habitat soit particulièrement exposé à une mauvaise isolation de votre plancher bas, n’hésitez donc pas à profiter de l'éco-prime pour réaliser vos travaux d’isolation de plancher !

Les conseils de l'ADEME :
"On peut isoler un plancher par le bas (isolant fixé sur la face inférieure du plancher), par le haut (isolant posé sur le plancher et recouvert d’un revêtement pour y circuler) ou entre les éléments de structure du plancher.

La technique la plus simple est l’isolation par le bas. On peut utiliser des isolants souples, qui épousent la forme du support, même s’il est irrégulier, ou rigides, qui doivent être posés sur une surface plane. L’isolant peut être laissé nu ou recouvert d’une finition (plaques ou enduit) selon qu’il est visible ou pas, ou qu’il nécessite ou pas une protection (agressions mécaniques)."

Retrouvez tous les conseils sur l'isolation de votre logement sur le site de l'ADEME.

Critères d'éligibilité pour bénéficier de la prime

Qualifications professionnelles

Votre artisan devra être Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), pour l'isolation de sols et planchers.

Performances exigées

L’isolation thermique doit atteindre une résistance thermique supérieure ou égale à :

R ≥ 3 m2.KW sur/sous plancher.

La valeur qui permet de mesurer le niveau d’isolation thermique est le R (Résistance thermique). 
R est calculé de la manière suivante : R = a/b

a = l’épaisseur d’isolant posé b = lambda λ du matériau qui représente la résistance thermique du matériau. Plus le λ est petit, plus le matériau est isolant. Donc plus le R est grand meilleure est l’isolation. C’est la raison pour laquelle le ministère impose un R minimum en fonction du type d’isolation réalisée.

Fiche standardisée CEE BAR-EN-103