Quelles sont les aides financières pour la rénovation énergétique en 2019 ?

Publié le : 07/05/2019 14:02:33
Catégories : Aides & financement

Quelles sont les aides financières pour la rénovation énergétique en 2019 ?

Vous cherchez à réaliser des travaux de rénovation énergétique mais vous ne savez pas comment les financer ? Pour réduire votre facture énergétique, améliorer le confort thermique de votre logement, réduire votre impact environnemental ou augmenter l’attractivité de votre bien immobilier, la rénovation de votre logement ne fait plus aucun doute, encore faut-il pouvoir la financer… Chèque Eco Énergie, plateforme dédiée aux particuliers pour simuler les éco-primes énergie et déposer leurs dossiers de demande de primes, dresse la liste des aides financières destinées à la rénovation énergétique en 2019 :

- Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
- Réduction d’impôt Denormandie
- TVA à taux réduit (5,5%)
- Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)
- Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020
- Le Chèque Energie
- Habiter mieux de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)
- …

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en 2019

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un dispositif fiscal qui permet de réduire l’impôt sur le revenu des foyers qui ont mis en œuvre des travaux de rénovation énergétique dans l’habitation principale. Un excédent peut être remboursé au ménage si le montant du crédit est supérieur au montant de l’impôt dû.

En fonction de la nature des travaux de rénovation énergétique, le taux du crédit d’impôt varie entre 15% et 30% (50% pour la dépose d'une chaudière fioul, en cas de remplacement par une alternative plus verte) dans la limite d’un plafond à 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple. Les propriétaires, les occupants à titre gratuit et les locataires peuvent demander ce crédit d’impôt.

Réduction d’impôt Denormandie

La réduction d’impôt Denormandie est un dispositif fiscal récent puisqu’il est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Dans le cadre de la loi de finances de 2019, cette réduction de l’impôt sur le revenu encourage l’achat de logement à rénover pour la mise en location. Cette aide financière est limitée aux villes bénéficiaires de l’opération nationale Action cœur de ville.

L’aide est déclenchée dès que les dépenses en travaux de rénovation énergétique atteignent les 25% du prix du logement acheté et si le loyer du logement rénové est raisonnable pour des ménages modestes. Les travaux doivent améliorer de 30% minimum la performance énergétique. Le logement doit être loué sur une période longue entre 6 ans et 12 ans pour une réduction d’impôt comprise entre 12% et 21% du prix du bien.

TVA à taux réduit de 5,5%

Certains travaux d’amélioration de qualité énergétique peuvent être soumis à une TVA à taux réduit, un taux de 5,5%. Parmi ces travaux, on retrouve la pose, l’installation et l’entretien de matériaux et d’équipements éligibles au CITE. Cela permet de bénéficier de travaux à un coût moins important.

Eco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) s’adresse aux propriétaires ou aux occupants sans condition de ressources et concerne uniquement la résidence principale. Cette aide encourage les ménages à réaliser des travaux d’économie d’énergie. Les bénéficiaires contractent un prêt pour réaliser les travaux de rénovation auprès d’une banque et les intérêts sont pris en charge par l’État. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un prêt sans intérêt allant jusqu’à 30 000€.

Coup de pouce économies d’énergie 2018-2020

Le dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » permet aux ménages les plus modestes de profiter de primes s’ils réalisent des travaux d’isolation (combles, toiture, planchers bas…) et le remplacement de leur vieille chaudière, (hors condensation), au fioul, au charbon ou au gaz par un équipement plus performantLa prime peut atteindre 4200 € pour financer l’installation d’une chaudière biomasse ou jusqu’à 30€/m2 d’isolant posé.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)