Accueil > Les travaux éligibles>Chauffage & eau chaude> Travaux éligibles : Chauffe-eau solaire individuel

Chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Choisissez le soleil, une énergie gratuite et inépuisable

Le chauffe-eau solaire individuel est destiné à la production d’eau chaude sanitaire (ECS) grâce aux panneaux solaires auxquels il est lié. 

Pourquoi chauffer l'eau avec un CESI?

Bien que le chauffe-eau solaire ne puisse totalement remplacer le dispositif de chauffage, il permet de diminuer considérablement la consommation énergétique du logement. Le potentiel d’économies d’énergie, pouvant atteindre 60% dépend de plusieurs facteurs, liés aux caractéristiques de l’habitation et du logement. En moyenne, les économies d’énergie avec l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel peuvent atteindre 60%. Par ailleurs, en tant qu'équipement œuvrant à améliorer la performance énergétique du logement et puisqu’il utilise une énergie renouvelable, le chauffe-eau solaire individuel est éligible à de nombreuses aides financières comme le crédit d’impôt transition énergétique.

Comment fonctionne un CESI?

Le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire individuel est simple. A l’aide de capteurs installés sur la toiture ou au sol dans le jardin, le principe du CESI est de transformer l 'énergie solaire en énergie thermique. Les capteurs sont constitués d’une vitre qui produit l’équivalent d’un effet de serre. Composés de tubes, ces capteurs thermiques abritent un liquide caloporteur (à base d’air ou d’eau et d’antigel) qui s’échauffe rapidement avec le rayonnement solaire et est transporté à travers des canalisation calorifugées vers le ballon de stockage du logement. Une fois dans le ballon, il transfère sa chaleur à l'eau sanitaire via un échangeur thermique. Une fois refroidi, le fluide repart vers les capteurs thermiques pour commencer un nouveau cycle de chauffe. Le stockage est assuré dans le ballon d’eau chaude plus ou moins bien isolé selon les modèles, de l’eau chaude sanitaire est reste donc disponible, même quand il n’y a plus de soleil.

Fiche standardisée CEE BAR-TH-101

Critères d'éligibilité pour bénéficier de la prime

Qualifications professionnelles

La mise en place est réalisée par un professionnel.
Le professionnel ayant réalisé l’opération est titulaire d’un signe de qualité répondant aux mêmes exigences que celles prévues à l’article 2 du décret n° 2014-812 du 16 juillet 2014 pris pour l’application du second alinéa du 2 de l’article 200 quater du code général des impôts et du dernier alinéa du 2 du I de l’article 244 quater U du code général des impôts et des textes pris pour son application. Ce signe de qualité correspond à des travaux relevant du 5 du I de l'article 46 AX de l'annexe III du code général des impôts.

Performances exigées

  • Les capteurs hybrides sont exclus.

Les capteurs solaires possèdent :

    • une certification CSTBat ou SolarKeymark ;
    • ou des caractéristiques de performances et de qualité équivalentes, établies par un organisme établi dans l’Espace Economique Européen et accrédité selon les normes NF EN ISO/CEI 17025 et NF EN 45011 par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC) ou tout autre organisme d’accréditation signataire de l’accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de European co-operation for Accreditation (EA), coordination européenne des organismes d’accréditation.

    La preuve de réalisation de l'opération mentionne :

      la mise en place d’un chauffe-eau solaire individuel (CESI). 
      À défaut, la preuve de réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un équipement avec ses marque et référence et elle est complétée par un document issu du fabricant indiquant que l’équipement de marque et référence installé est un chauffe-eau solaire individuel.